Elles ont lieu le mardi à 20 h précises à l'Hôtel Communal de Woluwe-Saint-Lambert, 2, avenue P. Hymans, entrée sous la tour, métroTomberg, ligne I, bus 28.  Auditoire confortable de 150 places

P.A.F. : 4,5 euros pour les membres AVES et associations nature, non membres 6 euros et 3 euros jusqu'à 21 ans.

Pour plus d'information, contactez Damien Hubaut 0475/78 38 25 

Dates pour la saison 2017-2018 :

Le mardi 09 janvier 2018 : L’Afrique du sud par Pierre Lambelin

Le mardi 20 février 2018 : Le Tarier pâtre par Robin Gailly

Le mardi 20 mars 2018 : Le Sénégal, un pays haut en couleurs

Voir aussi le blog de la commune de Woluwe-St-Lambert

Mardi 20 février 2018 : Conférence sur le Tarier pâtre par Robin Gailly

En Ardenne, le Tarier pâtre se cantonne dans différents habitats présentant un stade de végétation relativement jeune, tels que les prairies, les plantations de sapins de Noël et les jeunes plantations forestières de résineux.

 

Toutefois, ces habitats sont assez contrastés et présentent des ressources et des conditions spécifiques, qui sont susceptibles d’influencer leur attractivité et leur qualité pour la nidification. Ceci offre la possibilité de les comparer au travers des préférences et des succès reproducteurs des tariers. Le choix des tariers est-il adapté ou se font-ils piéger par des conditions nouvelles d’origine anthropique ? Pour répondre à ces questions, Robin Gailly a suivi et bagué des couples de tariers dans la région de Bièvre et Gedinne, dans le cadre de sa thèse de doctorat.

Mardi 20 mars 2017 : Le Sénégal, un pays haut en couleurs ! par Baudouin Theunissen (photos) et Damien Hubaut (commentaires)

En plus d’être une destination “soleil” réputée, le Sénégal possède un “côté nature” des plus attractifs, avec une richesse ornithologique hors du commun.

Le Parc National des Iles de la Madeleine est constitué de quelques iles d’origine volcanique au large de Dakar. Il abrite une des rares colonies en Atlantique de Phaéton à bec rouge .

Le Parc national du Djoudj, situé près de l’embouchure du fleuve Sénégal, aux portes du désert mauritanien, est constitué de roselières, de chenaux, de vasières... sur une étendue de16.000 ha. C'est l'un des principaux sites d'hivernage pour les oiseaux d'eau d'Europe de l'Ouest. On estime que trois millions d’échassiers et canards y passent l'hiver, en compagnie de très nombreuses espèces africaines : tantales, flamants, pélicans,

Dendrocygnes veuf et fauve, Pygargue vocifère …

Quant au Parc du Sine-Saloum (inclus dans une réserve de la biosphère de 5.000 km²), c'est un univers original et totalement dépaysant pour les Européens que nous sommes : une vaste mangrove à l’embouchure des fleuves Sine et Saloum, célèbre pour ses ibis, hérons et aigrettes en tous genres, anhingas...mais aussi pour ses Dauphins à bosse et son dortoir de plusieurs 10aines de milliers de rapaces. Nous le visiterons en pirogue et à pied