Aves, p�le ornithologique de Natagora

Recensements des Grands Cormorans aux dortoirs

Photo: E. Ecruynaere

Depuis 1990, le Grand Cormoran est devenu un hivernant régulier en Wallonie et à Bruxelles. Aves coordonne depuis lors un recensement hivernal de cette espèce qui consiste en des comptages simultanés de tous les sites de dortoirs nocturnes.

Ces comptages au dortoir constituent donc une forme particulière de recensement d'oiseaux d'eau, menée par un réseau de plusieurs dizaines d'observateurs.

Qu'est-ce qu'un dortoir nocturne?

En dehors de la période de reproduction, les Grands Cormorans passent leurs nuits en groupe comptant de quelques individus à parfois plusieurs milliers, dans des endroits tranquilles, utilisés d'une manière traditionnelle. Ces "dortoirs nocturnes" drainent en fait tous les cormorans se dispersant en journée parfois à plusieurs dizaines de kilomètres.
Les endroits choisis par les cormorans pour établir ces dortoirs sont des sites tranquilles, toujours à proximité directe de l'eau (îles de Meuse, bords de rivières ou d'étangs...).
Le Grand Cormoran est loin d'être le seul oiseau à former ainsi ce genre de dortoir communautaire: pensons aux étourneaux, aux grues du Lac du Der, aux laridés...

Pourquoi des comptages simultanés des dortoirs nocturnes?

  • L'abondance actuelle du Grand Cormoran est à la base de nombreux conflits avec le monde de la pêche: il est donc particulièrement utile de disposer de chiffres fiables quant à l'évolution de leur population;
  • Les comptages diurnes, comme conduit pour les autres oiseaux d'eau, ne suffisent pas à cerner complètement la population hivernante (à cause de la dispersion très large de ce piscivore sur tous les habitats aquatiques disponibles). En revanche, les dortoirs sont facilement repérés et leurs recensements permettent d'approcher de près le nombre absolu d'oiseaux présents dans notre région;
  • Les cormorans peuvent changer de dortoir d'un jour à l'autre: il est donc important d'obtenir une photographie des nombres présents simultanément sur tous les dortoirs.

En pratique

  • Si vous désirez participer à ces comptages cliquez ici.
  • Si vous souhaitez avoir un aperçu des derniers résultats, suivez ce lien.
  • D'autres projets sont menés sur le cormoran, en particulier le suivi de ses colonies de reproduction et une étude de sa dispersion par marquage coloré.

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter