Aves, p�le ornithologique de Natagora

Quelle éthique appliquer à l’étranger ?

Le souci de respecter l’éthique doit l’emporter (partout), a fortiori
dans tout type d’espace protégé, en Belgique comme à l’étranger. Il n’y a aucune raison en effet de l’appliquer de façon moins stricte.

Les recommandations sont donc d’application à l’étranger aussi à cette différence près qu’il faut tenir compte également des traditions et des dispositions locales même si elles peuvent paraître aberrantes, dépassées ou insolites. Il faut aussi tenir compte de ce que les rapports que des populations autochtones fragilisées, voire affamées, entretiennent avec l’avifaune sauvage ne sont évidemment pas les mêmes que les nôtres.  

Dans les pays en voie de développement surtout, il est fort important que nos observations ne se perdent pas. Il est utile d’en transmettre copie aux comités locaux de Birdlife et aux sociétés ornithologiques de la région pour autant qu’elles existent.
Ne pas hésiter à envoyer aussi un rapport aux collègues ornithologues locaux, qu’on les ait rencontrés ou non.

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter