Aves, p�le ornithologique de Natagora

L'Atlas des Oiseaux Nicheurs: Explications sur les cartes

La première carte est la carte principale de répartition. La Wallonie a été divisée en 500 rectangles de 8 x 5 km. Pour chacun de ces rectangles, les observateurs ont cherché à établir une liste des espèces nicheuses et, pour chacune de ces espèces, ils ont estimé leur abondance, c'est-à-dire le nombre de couples nicheurs (par classes d'abondance).

Ainsi, sur la carte ci-dessous, on voit que l'Alouette des champs a été trouvée sur presque tous les rectangles (sauf dans l'est de la Wallonie) et que les classes d'abondance "21 à 40 couples" ou "41 à 80 couples" sont les plus fréquentes. La densité moyenne est maximale en Région limoneuse (RL) et minimale en Ardenne (AR). Au total, on estime à 23.000 le nombre de couples nicheurs d'Alouette des champs en Wallonie.

Carte de répartition de l'Alouette des champs
Répartition du Pic mar en Wallonie

Le deuxième type de carte représente la variation de la densité relative de l'espèce cartographiée. On peut ainsi voir, à une résolution plus détaillée que la carte générale ci-dessus, les zones où un oiseau est particulièrement bien présent et si sa densité est homogène à travers le territoire ou bien si au contraire, il concentre ses effectifs dans des endroits bien précis.

Ici, on voit que le Pic mar présente des densités importantes dans l'ensemble des massifs forestiers feuillus de Fagne-Famenne, d'Ardenne et de Lorraine mais qu'il peut être présent dans certains massifs du Hainaut, du Brabant et du Condroz, à moindre densité.

Évolution de la Tourterelle des bois en Wallonie (à 30 ans)

La troisième carte représente les changements observés entre la période atlas actuelle (2001-2007) et l'Atlas des oiseaux de Belgique d'il y a 30 ans (1973-1977). On peut voir les unités spatiales où l'espèce a diminué (rouge/orange), est restée stable (point gris) ou a progressé (vert).

La Tourterelle des bois est un oiseau migrateur qui ne se porte pas bien, mais, à y regarder de plus près, on voit que l'évolution a quand même été positive dans certains secteurs de l'Ardenne.

 

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter