Aves, p�le ornithologique de Natagora

biologie général du busard Saint-Martin

J. Fouarge

Description du busard Saint-Martin

Le busard Saint-Martin de taille intermédiaire entre le busard cendré et le busard des roseaux. Il a la queue longue, une silhouette svelte et des ailes beaucoup plus planes que celles des autres busards. Il est plus massif que le busard cendré.

Le mâle a la tête grise et la face inférieure gris blanc tandis que les extrémités des ailes sont noires. Il n'a pas de barre alaire et le dessous des ailes est uni.

La femelle plus foncée présente un face inférieure crème fauve striée de brun et le croupion blanc contraste avec le queue rayée.

Bernard Hanus ?
Christophe Salin
Christophe Salin

Reproduction du busard Saint-Martin

Chez le busard Saint-Martin la parade nuptiale commence fin mars. Pour cette espèce c'est le mâle qui arrive le premier sur le site de nidification, suivi par la femelle. Certains mâles sont polygames, ceux-ci s'accoupleront d'abord avec la femelle la plus âgée et puis avec l'autre (la plus âgée a plus d'expérience pour élever les jeunes il est donc important que sa ponte soit complète au plus vite).

Tout comme pour le busard cendré le busard Saint-Martin nidifie au sol. Le nid est principalement construit par la femelle néanmoins le mâle l'aide de temps en temps. Il arrive que des mini colonies de 3 ou 4 couples soit observées dans une même parcelle (condition fortement favorable). La distance entre deux nids peut aller de 100 à 300 mètres et parfois 50 quand les couples sont polygames. Le nid est placé dans la végétation haute à l'abri des prédateurs.

La femelle commencera généralement sa ponte mi-mai, elle peut aller de début avril à mi-juin en fonction des latitudes. La ponte précède celle du busard cendré d'environ une semaine. Le nombre d'oeufs pourra varier de 4 à 6 en fonction de la quantité de nourriture disponible (plus d'oeufs si il y a des pullulations de rongeurs).

La femelle va commencer la couvaison au 2e ou au 3e oeuf et va durer entre 27 et 39 jours. Les éclosions se répartissent sur une semaine environ, ce qui provoque aussi une différence de taille entre les jeunes. Le mâle assure l'alimentation de la femelle durant toute la période d'incubation.

Les jeunes prennent leur premier envol entre les 31e et 35e jours. La femelle est toujours présente pour assurer un rôle de protection.

Migrtion d'automne du busard Saint-Martin

C'est entre août et octobre que le busard Saint-Martin va entamer sa migration vers le sud. Afin d'arriver entre le sud de la Suède et l'Europe méridionale (du Portugal à la Turquie). Ils hivernent dans les polders ou près des deltas, très rares sont ceux qui traversent la mer Méditerranée pour aller en Afrique (on en compte seulement 200 par en passage au-dessus de Gibraltar). 

Chez nous, le busard Saint-Martin est plus fréquent en migration et en hivernage qu'en période de reproduction.

Migration de printemps du busard Saint-Martin

Le retour de la migration va de fin février à fin avril, il arrive toutefois que certains n'arrive qu'au mois de mai.

Statut en Europe

Le busard Saint-Martin fait partie de la liste rouge des oiseaux nicheurs de Wallonie.

Il est classé comme en danger.

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter