Aves, p�le ornithologique de Natagora

Charly Farinelle
Robin Gailly

Description du busard des roseaux

Le busard des roseaux est le plus grand que le busard cendré et que le busard Saint-Martin. Il a une taille moyenne pour un rapace et possède de longues ailes et une grande queue. Il est aussi grand que la buse variable mais se distingue d'elle par sa tête et  sont corps moins gros, ses ailes sont plus longue et moins large avec des bords parallèles. L'extrémité des ailes est plus arrondie que chez les autres busards et le dessous n'est pas rayé. On notera également les épaules blanches ou crème. 

Le mâle est tricolore, bouts des ailes noir, ailes grises et corps brun. Il a la tête et le haut de la poitrine crème à roussâtre avec de fines stries foncée longitudinales. Le corps brun roux porte également des stries.

La femelle, bien plus foncée apparaît comme un oiseaux très sombre à  la tête couleur crème. Toutefois la face inférieure des rémiges est plus pâle que le reste et la queue va du gris au brun roux claire. 

Christophe Salin
Pierre Melon
Pierre Melon

Reprodution du busard des roseaux

Pour cette espèce les parades nuptiales sont assez spectaculaires.

Généralement le busard des roseaux nidifie au sol, dans les roselières mais, avec la raréfaction de ces dernières, il est de plus en plus fréquent de les voir dans les cultures. C'est soit la femelle ou le couple qui confectionnent le nid, il est constitué de tiges de roseaux mais aussi de branches d'aulnes et de saules. Le nid est nettement plus élaboré et plus grand que celui des deux autres busards. Il fait plusieurs dizaines de centimètres et il y a même parfois une petite clairière que le busard aménage en coupant les roseaux autour du lieu choisi. Ils peuvent aussi réaliser une plateforme secondaire qui servira de lieu d'accouplement ou de dortoir.

La femelle est la plus précoce des trois espèces car elle va commencer à pondre mi-avril début mai et elle aura entre 3 et 6 oeufs.

L'incubation dure de 31 à 34 jours et débute dès le premier ou le 2e oeuf. Comme pour les autres espèces c'est la femelle qui couve les oeufs et les éclosions sont échelonnées. 

La durée passée au nid est un peu plus longue que pour les autre busards, ils y restent entre 30 et 40 jours et ne peuvent voler correctement qu'à partir de 55 jours. Toutefois la femelle reste encore 15 à 25 jours pour les protéger et les aider dans leur apprentissage.

 

Migration d'automne du busard des roseaux

Le busard des roseaux est présent en Belgique toute l'année, mais certains individus de chez nous migrent alors que d'autres viennent hiverner. La population d'Europe du nord, du centre et de l'est migre vers l'Europe occidentale et surtout en Afrique. Les sites d'hivernage s'étendent jusqu'en Afrique tropicale.

Migration de printemps du busard des roseaux

La remontée prénuptial se fait à la fin mars et continue jusqu'à la fin mai.

Statut en Europe

Le busard des roseaux fait partie de la liste rouge des oiseaux nicheurs de Wallonie.

Il est classée comme en danger.

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter