Aves, p�le ornithologique de Natagora

action d'amélioration à long terme

Vincent Leirens
Vincent Leirens
Vincent Leirens

Pour améliorer l'habitat à long terme des busards, nous avons mis en place en 2011 des mesures agri-environnementales spécialement pour lui. Il s'agit des MAE n°9 (bandes de parcelles aménagées).

Il s'agit d'aménagement:

  1. pouvant être mis en place dans des zones avérées de nidification du busard cendré et Saint-Martin.
  2. selon les cahiers des charges cela favorisera la prédation de campagnols en cultures pendant la nidification. Réseaux de bandes avec parties enherbées rases dans les 3 à 5 Km entourant le nid.
  3. devant faire l'objet d'un suivi particulier en termes de résultats.
  4. En 2011, 20 agriculteurs des régions de Givry, Ragnies, Clermont plus un peut Ramillies se sont spécialisés dans les bandes busards. soit 123 bandes (65,9Km).
  5. Les endroits privilégiés pour ces MAE est l'intérieur des cultures, loin des éléments naturels verticaux que sont les haies hautes libres, bois bosquets, maisons,... Plus de la moitié de la longueur doit ce situer à plus de 300 m de tels éléments. Les bords de routes sont fortement à éviter car le busard chasse à faible hauteur, des collisions peuvent survenir.

le cahier des charges présenté par le conseiller prévoyait les points suivant:

  • objectif: accueil des insectes pollinisateurs plus les busards.
  • implantation en avril 2011
  • couvert: mélange à base de graminée, légumineuse et fleure des près parmi une liste fermée inspirée de la liste tournière MAEa3 de l'AGW MAE.
  • largeur: 12 à 20 mètres
  • fauche: 1ère fauche avant le 30 avril 2ème fauche courant du mois de juin, en fonction de la météo et de l'éclosion des oeufs de busards. 3ème fauche après le 15 juillet jusqu'au 15 septembre.

 

 

 

Remerciement

Natagora tiens tout particulièrement à remercier les agriculteurs qui nous donnent un bon coups de mains dans la protection des nids. Tout ceux qui se situent sur leur cultures et qui sont découvert fond l'objet de beaucoup d'attention et d'un bon suivit. Sans leurs aides et leurs bon vouloir les quelques couples qui ont nidifié dans des cultures n'auraient certainement rien donné!

Merci les agriculteurs !

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter