Aves, p�le ornithologique de Natagora

Aidons-les !

Que s’est-il passé ?

Les données récoltées par Aves depuis 50 ans permettent de documenter cette diminution.

Les espèces des prairies bocagères, comme la linotte, le bruant jaune ou la pie-grièche écorcheur, ont souffert de la disparition des éléments ponctuels ou linéaires du bocage (haies, buissons, arbres haute tige, mares…).

Ainsi, il faudrait augmenter de 1000 couples le nombre de pie-grièche écorcheur se reproduisant en Wallonie pour revenir au niveau des années 1950 (environ 5000 couples). Le bruant jaune perd 1% de ses effectifs chaque année depuis 1990.

Et les vergers haute tige - milieu par excellence de la chouette chevêche - ont perdu 99% de leurs superficies depuis 1950 !

Que faire ?

Nous avons identifié entre Chimay et Rochefort une grande zone de prairies bocagères, abritant encore des espèces remarquables (pies-grièches écorcheurs, râle des genêts...), mais à protéger de toute urgence !

Nous avons l’opportunité d’acheter 100 hectares afin de les protéger durablement en leur donnant le statut de réserve naturelle…

Notre action consistera donc essentiellement, d’une part, à recréer mares, haies, vergers et, d’autre part, à lutter contre l’enrichissement du sol par exportation du produit de fauche, puis par semis de graines de plantes sauvages issues de milieux équivalents encore en bon état de conservation.

Une fois les sites restaurés, ils sont confiés à des agriculteurs locaux qui appliquent les plans de gestion permettant d’en pérenniser toutes les richesses naturelles.

Soutenez notre action !

La réussite de ce projet est conditionnée au fait que nous trouvions les moyens nécessaires pour acheter les 100 hectares prévus.

En clair : c’est votre participation qui décidera de la réalisation de ce projet et décidera si nous pourrons lancer d’autres projets pour les oiseaux des campagnes !

Newsletter Aves

Vous souhaitez recevoir la newsletter de la Centrale Ornithologique Aves ?

Désinscrivez-vous de notre newsletter