Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 40/1-4 | 2003 | 12-15

  Statut de la Cigogne noire (Ciconia nigra) en Europe et dans le Monde
Strazds, M.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (104 Kb)

Résumé de l'article

Les données existantes ne permettent pas d’établir que la population de Cigogne noire est en augmentation en Europe. L’augmentation dans plusieurs pays d’Europe occidentale est en effet entièrement “compensée” par l’imprécision des données ou le déclin de l’espèce en Europe de l’Est. L’ampleur de l’augmentation de 1990 à 1996-98 est estimée à 604 couples mais, l’imprécision est de 2.124 couples. De la population estimée actuellement (6.600-9.700 couples), 52% sont distribués dans les plaines de l’Europe de l’Est, où l’intensification de l’industrie forestière représente une grave menace. Il est hautement probable que l’augmentation constatée en Europe de l’Ouest n’est due qu’à un déplacement de la population de l’Est. Le reste de la population est distribué en Asie (2.000-3.200 couples) et dans le sud de l’Afrique (1.000-1.500 couples). La population asiatique est la moins connue mais, elle est considérée comme menacée sur l’ensemble de sa zone de reproduction. La population africaine niche entièrement en falaise et est considérée comme en bonne santé. Bien qu’aucune différence morphologique ne soit décrite, ni de sous-espèce identifiée, les analyses d’ADN prouveront peut-être que ces populations sont très isolées de celles de l’Europe et qu’aucun échange de gênes n’est connu. Ceci confirme que le statut de préservation de la Cigogne noire, décrit par TUCKER & HEATH (Birds in Europe : their conservation status. BirdLife Conservation Series 3. BirdLife International, Cambridge, 1994), est erroné. L’espèce est concentrée en Europe (67% de la population totale) et au moins la moitié de celle-ci est menacée. Dès lors, son statut européen de protection devrait être ramené en deuxième catégorie (SPEC 2). Toutefois, lorsque des données de population précises seront disponibles, il faudrait alors considérer des catégories elles aussi plus précises (rare ou vulnérable ...). Dès lors, la Cigogne noire, en considérant l’ensemble de la population et la situtation préoccupante concernant le tiers de celle-ci, devrait être classée comme espèce protégée nécessitant des mesures de protection spécifiques.

Articles sur les espèces principales

Cigogne noire
Ciconia nigra

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin