Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 44/1 | 2007 | 13-25

  Cas d'adaptation de l'hirondelle de rivage (Riparia riparia). Une colonie s'installe dans une tour du château de La Roche-en-Ardenne.
Fasol, M.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (1.09 MB)

Résumé de l'article

Suite à la découverte d’une nouvelle colonie d’Hirondelles de rivage (Riparia riparia) logée dans une des tours du château de La Roche-en-Ardenne, dans la vallée de l’Ourthe, l’auteur s’interroge sur la présence de nombreuses colonies qualifiées de ?très artificielles? le long de cette rivière, alors que pratiquement aucun cas durable n’est connu sur les autres rivières wallonnes, hormis la basse Amblève, affluent direct de l’Ourthe, et la Meuse liégeoise, où celle-ci se jette. Le phénomène est peut-être à mettre en relation avec la destruction systématique, brutale et définitive des berges naturelles de ces cours d’eau, déjà particulièrement expos és aux crues de printemps. L’Ourthe est aussi la seule rivière wallonne à avoir connu un net déclin de ses populations naturelles d’hirondelles au cours des trente dernières années. La multiplication des cas de nidification très artificielle est peut-être aussi due au caractère héréditaire de ce mode de reproduction et aux conditions avantageuses qu’il offre. Les nids dans les murs sont notamment soustraits aux risques d’inondation et aux prédateurs. Le baguage des oiseaux nés ou nichant ?en dur? a permis de constater que les colonies continuaient à fonctionner en réseau, de la même façon que les colonies d’oiseaux nichant en berge naturelle ou celles nichant dans les sablières.

Articles sur les espèces principales

Hirondelle de rivage
Riparia riparia

Consultez la fiche de l'espèce