Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 46/4 | 2009 | 149-163

  Étude des habitats utilisés par le Pic mar (Dendrocopos medius) en Région wallonne à partir des données de l’inventaire permanent des ressources forestières
Lehaire, F., Monticelli, D., Paquet, J.-Y., Delahaye, L., Claessens, H. & Rondeux, J.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (446 Kb)

Résumé de l'article

Le Pic mar est considéré comme une des espèces-clés pour lesquelles la compréhension de ses relations avec son habitat est importante pour orienter une gestion des forêts feuillues plus favorable à la biodiversité. Il apparaît généralement comme étant un indicateur d’une structure riche en gros bois et d’une composition botanique relevant principalement des chênaies. Depuis une vingtaine d'années, le Pic mar fait état d’une expansion remarquable en Wallonie alors que ses populations sont en diminution dans le sud-est européen et que l’espèce reste stable partout ailleurs en Europe. L’étude de cette aire d’extension récente en Wallonie et des habitats utilisés par le Pic mar est utile afin de mieux apprécier ses exigences écologiques dans un habitat encore peu ou mal connu. Sur base de plus de 3000 données de localisation récoltées dans le cadre de l’Atlas des oiseaux nicheurs de Wallonie entre 2001 et 2007, notre étude visait la comparaison des habitats forestiers occupés par le Pic mar entre trois aires de distribution, définies selon l’évolution temporelle de la répartition de l’espèce : l’aire ancienne, occupée par l'espèce déjà en 1973-1977 et correspondant à l’Ardenne et à la Gaume (sud de la Belgique), l’aire de transition, occupée en 1991-1992 et correspondant à la Fagne-Famenne, et l’aire d’expansion, occupée en 2001-2007 et se situant plus au nord dans le Condroz et en Région limoneuse. Au total, 418 localisations ont pu être croisées avec 41 variables de description de l’habitat forestier extraites des données récoltées dans le cadre de l’inventaire permanent des ressources forestières de Wallonie (IPRFW). Les premiers résultats suggèrent qu’en accord avec ses exigences écologiques connues, le Pic mar a colonisé au cours de son expansion récente les habitats les plus riches en chênes. Cependant, l’aire d’expansion de l’espèce est également caractérisée par une plus faible représentation du hêtre, au profit notamment d’une diversité accrue des essences de la futaie. Nous concluons que cette espèce montre une certaine plasticité concernant ses exigences écologiques en forêt wallonne et nous tentons d’énoncer des recommandations générales pour une gestion forestière favorisant la conservation de l’espèce et la biodiversité en général.

Articles sur les espèces principales

Pic mar
Dendrocopos medius

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin