Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 49/3 | 2012 | 159-168

  Combien d’oiseaux en Wallonie ? Le défi des estimations d’effectifs des espèces communes
Jean-Yves Paquet

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (654 Kb)

Résumé de l'article

Le récent atlas des oiseaux nicheurs cherchait à donner un aperçu exhaustif et quantitatif des oiseaux présents en Wallonie. À l’évidence, pour les espèces les plus abondantes, les estimations de populations que ce travail a livrées sont des minima indicatifs, par rapport à une réalité très difficile à cerner. Pendant l’atlas, la prise en compte du problème de la détectabilité des espèces, c’est-à-dire le fait que la probabilité d’observer sur le terrain un oiseau réellement présent n’est presque jamais de 100 %, s’est faite d’une manière empirique. Plusieurs méthodes sont disponibles pour contourner le problème, comme la cartographie des territoires, mais ces techniques ne sont pas toujours applicables à l’échelle d’un pays ou d’une région. Une piste prometteuse réside dans l’utilisation des échantillonnages menés dans les programmes de suivi à long terme des espèces communes, qui peuvent aussi être mis à profit pour estimer d’une manière précise des effectifs régionaux. Cela nécessite cependant d’inclure une estimation des distances entre les observateurs et les oiseaux détectés pendant l’échantillonnage. Le présent article fait le point sur cette problématique et propose des pistes pour améliorer notre connaissance des effectifs nicheurs des oiseaux abondants en Wallonie.

Contact

Autres espèces citées dans l'article

Merle noir (Turdus merula), Pic épeiche (Dendrocopos major), Pinson des arbres (Fringilla coelebs), Roitelet huppé (Regulus regulus), Roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapilla), Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)

Articles publié dans le même bulletin