Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 53/2 | 2016 | 49-68

  La Camargue, confluence des voies de migration européennes des Grues cendrées Grus grus
Alain Salvi

Article n'est pas encore disponnible en pdf Article disponible au téléchargement en 2018

Résumé de l'article

Depuis plusieurs décennies, les populations de Grues cendrées ont montré une évolution considérable en Europe tant sur le plan démographique que sur celui des comportements migratoires.Plus récemment, de nouvelles zones d’hivernage ont été investies, hors des grandes voies de migration traditionnelles des Grues. Ainsi, l’analyse des données et des corridors de circulation des oiseaux montre que la Camargue est devenue un site d’hivernage d’importance croissante pour l’espèce, mais aussi un espace de convergence des voies ouest- et centre-européennes. La première assure un apport depuis le nord, le long des vallées du Rhin et du Rhône vers le golfe du Lion et la Catalogne par un couloir d’apparition récente, et ne ferait que transiter par la Camargue sans y exclure cependant de possibles stationnements. La seconde amène en Camargue par l’Autriche, et l’Italie au sud, et par la Bavière au nord, des oiseaux qui y séjourneraient pour l’ensemble de la saison hivernale.Cet apport coïncide avec un effondrement des effectifs hivernant en Afrique du Nord et notamment en Algérie suite à des modifications très défavorables des milieux. Ce mouvement s’inscrit aussi dans une contraction globale de l’aire d’hivernage de l’espèce vers le nord, à l’échelle de l’ensemble du Paléarctique. Dans un scénario extrême, stimulé entre autres par le réchauffement climatique global, la poursuite de cette évolution pourrait provoquer l’extinction de l’hivernage des Grues cendrées en Afrique du Nord. Les nouvelles aires d’hivernage européennes résultant du report des oiseaux en deçà du bassin méditerranéen nécessiteront alors l’élaboration de stratégies de conservation spécifiques.

Contact

  • Alain Salvi
    Université de Lorraine, IUT Génie biologique,
    espace Cormontaigne – 57970 Yutz – France
    Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine
    3, rue Robert Schuman – 57400 Sarrebourg
    France
    alain.salvi(at)univ-lorraine.fr

Articles sur les espèces principales

Grue cendrée
Grus grus

Consultez la fiche de l'espèce

Autres espèces citées dans l'article

Bécassine des marais (Gallinago gallinago), Caille des blés (Coturnix coturnix), Sarcelle d'été (Anas querquedula)