Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 55/3 | 2018 | 125-133

  Le statut récent de la Gélinotte des bois Tetrastes bonasia rhenana en Belgique : une espèce-fantôme ou un joyau encore à sauver ?
Jean-Yves Paquet & Philippe Ryelandt

Article n'est pas encore disponnible en pdf Article disponible au téléchargement en 2020

Résumé de l'article

Le statut actuel de la Gélinotte des bois Tetrastes bonasia rhenana en Belgique est analysé à partir de la banque de données ornithologiques d’Aves et une enquête auprès des observateurs. Les mentions de l’espèce (dont l’aire belge est entièrement comprise en Wallonie) sont maintenant très rares : seulement 8 observations visuelles très brèves et 3 auditions, chaque fois par des observateurs solitaires, ont été enregistrées entre 2011 et 2017, contre 55 entre 2001 et 2010 et 82 entre 1991 et 2000. Les onze données récentes sont dispersées dans plusieurs massifs forestiers de l’aire historique de l’espèce. Aucune preuve tangible de présence (plume, crotte, photographie ou enregistrement) n’a pu être obtenue. Les données récentes laissent supposer une situation très critique, voire d’ores et déjà une disparition en tant qu’oiseau nicheur en Wallonie. Nous sommes donc sans doute en présence du taxon le plus globalement menacé de toute l’avifaune belge. Le risque – et l’impact négatif – de « faux-positif » dans la détection de l’espèce est particulièrement élevé dans le cas d’une espèce très rare et cryptique comme la Gélinotte. Toute nouvelle mention de l’espèce devrait être rapidement communiquée pour qu’un expert puisse confirmer sur place la présence de l’espèce.

Contact