Aves, p�le ornithologique de Natagora

Retour à la liste des sites d'observations

 Froidchapelle, Hainaut, Wallonie, Belgique

Les Barrages de l’Eau d’Heure

Localisation du site et des spots

La grande superficie du site et la longueur importante de berges permettent de bonnes observations un peu partout. Cependant, durant l’été, la forte pression touristique peut gêner l’observateur en de nombreux endroits. Il est aussi possible de faire le tour des lacs à pied ou à vélo en empruntant les pistes cyclables balisées.

La carte indique les endroits où la vue est la meilleure sur les différents sites. Ce sont les spots régulièrement fréquentés par les ornithologues locaux.

Neuf points d’observation sont répertoriés tout autour du site. Ils permettent surtout d’observer les oiseaux d’eau mais également des espèces des friches et des rapaces.

Ils sont numérotés de 1 à 9 en partant du nord (accès depuis Charleroi) et en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

1.    Site de jet ski sur le lac de l'Eau d'Heure :

C’est un endroit intéressant l'hiver pour l'observation d'oiseaux d'eau hivernants : Harles bièvres, Garrots à oeil d'or... On peut aussi y observer de nombreux laridés se posant à proximité en pré-dortoir. Des espèces plus rares y ont été observées comme le Labbe à longue queue, le Plongeon arctique...

2.    Petit port sur le lac de l'Eau d'Heure :

Lieu intéressant en hiver pour l'observation de Fuligules morillons ou plus rarement de Fuligules milouinans, de Harles bièvres... Les pontons à proximité sont très intéressants comme reposoir pour les nombreux laridés fréquentant le site et la possibilité d'y différencier les Goélands argentés, leucophées et pontiques est très régulière. Des espèces plus rares s'y glissent de temps à autre comme les Goélands bourgmestre et à ailes blanches, le Goéland de la Baltique...

3. Parking du Ravel

Ce spot permet souvent de belles observations de canards plongeurs : Harles bièvres, Garrots, Grèbes & Fuligules (3 espèces). A partir de cet endroit, il est possible d'emprunter le RAVEL - à pied -, ce qui permet d'avoir une vue sur les parties du barrages qui ne sont pas accessibles en voiture.

4. Vue sur l'îlot du lac de l'Eau d'Heure :

C’est l’endroit privilégié pour l'hivernage du Harle piette. Le nombre d'oiseaux d'eau est souvent important à cet endroit : Canard chipeau et canard siffleur, fuligules dont parfois le plus rare milouinan.... Présence également de la Nette rousse, de nombreux laridés, et du Faucon pèlerin qui peut être vu sur la tour.

5.    Falemprise :

Le meilleur site de nidification avec notamment la présence comme nicheur du Fuligule morillon. En hiver le site accueille deux dortoirs : un de Grands cormorans et un autre de Grandes Aigrettes. Parfois un dortoir de corvidés s'y joint. Le soir, les balustrades, près de la plaine de jeux, servent de pré-dortoir aux cormorans et différents laridés sont présents. C'est souvent l'occasion d'y croiser le Goéland leucophée ou le pontique ou encore d'y lire une ou l'autre bague colorée. Ce site permet souvent de belles observations grâce à la proximité des oiseaux.

6.    Plate-Taille, le port des voiliers :

Endroit parfois intéressant pour l'hivernage de certains oiseaux d'eau comme le Garrot à oeil d'or, le Fuligule milouinan... mais l’accès est plus difficile.

7.    La friche Adeps :

Cette zone est très intéressante en période nidification pour la Pie-grièche écorcheur, la Locustelle tachetée, le Tarier pâtre, le Rossignol philomèle... La Bergeronnette flavéole y a niché. On y croise parfois le Busard Saint-Martin ou le Hibou des marais...
Une bonne vue sur le plan d'eau (et avec le soleil dans le dos) est également possible à partir de la route descendant vers le centre adeps.

8.    L'extrémité de la Plate-Taille :

Sans doute la zone la plus intéressante des BEH. A l'automne et au printemps le passage des limicoles y bat son plein, surtout le soir quand les eaux de la Plate-Taille sont au plus bas. On peut alors très régulièrement y observer de nombreuses espèces de chevaliers ou de bécasseaux, Petit et Grand Gravelots... En hiver les concentrations d'oiseaux d'eau sont importantes notamment la Foulque macroule mais aussi les différentes espèces de canards de surface (chipeau, siffleur, Sarcelle d'hiver...) ou plongeurs (fuligules, Garrots à oeil d'or, Nette rousse...). Des espèces marines rares en Wallonie peuvent y être régulièrement repérées comme les Macreuses noire ou brune, les Plongeons arctique, catmarin ou imbrin...
L'accès se fait à pied, en descendant le long du chemin de terre en lisière. On peut stationner le long de la route.

9.    Plate-Taille, mise à l'eau :

C’est un beau point d'observation avec une vue large sur tout le plan d'eau. C’est l’endroit idéal pour la recherche d'oiseaux marins plus rares comme les plongeons, macreuses... C'est aussi un très bon point de vue pour le dortoir de laridés, mais l'accès est relativement compliqué : il faut traverser les villages de vacances pour arriver sur le spot d'observation.

10.    Plate-Taille, Centre d'accueil :

On peut stationner facilement sur le grand parking, dans lequel il faut toutefois slalomer un peu pour arriver à se garer tout près de l'eau. La vue sur le lac permet de couvrir la partie orientale de la Plate-taille. Le Faucon pèlerin est régulièrement présent sur la tour. Souvent, des groupes de canards ou les cygnes chanteurs sont présents à proximité immédiate du parking, ce qui permet de très belles observations.