Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 40/1-4 | 2003 | 20-24

  La Cigogne noire en République Tchèque: statut actuel et conservation
Pojer, F.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (950 Kb)

Résumé de l'article

La distribution de la Cigogne noire en République Tchèque a rapidement changé au cours du XXème siècle. Quelques couples seulement nichaient dans le sud de la Moravie à la fin du XIXème siècle jusqu’en 1930, tandis qu’à l’heure actuelle, cette cigogne niche dans l’ensemble du pays. Cette colonisation de la Moravie à la Bohême, à partir de la fin des années 1940 et au début des années 1950, est bien documentée jusqu’à ce jour. Les estimations du nombre de couples nicheurs, depuis 1930 sont: 4-5 couples jusqu’en 1930, environ 20-25 couples en 1942-1945, 50 couples en 1964, 100-150 à la fin des années 1970, 200-300 couples en 1989 et 320-330 couples en 1994. La prochaine estimation sera disponible lors du troisème Atlas des oiseaux nicheurs de la République Tchèque, en 2001-2003, organisé par la Société Tchèque d’Ornithologie. Il semble que la population nicheuse de Cigogne noire soit assez stable et jouisse d’un très bon taux de productivité, surtout dans les années 1990. Entre 1994 et 2000, les auteurs ont contrôlé annuellement plus de 40 territoires de nidification dans le centre et le sud-ouest de la Bohême. 20 à 30 nids étaient occupés et le nombre d’éclosions varie entre 13 et 19 (respectivement 13, 17, 13, 17, 19, 14, 19). Les couples de Cigogne noire changent ou abandonnent assez souvent les nids (parfois à cause du dérangement humain ou suite à la chute du nid mais, parfois sans raison apparente également). D’un autre côté, nous connaissons un nid occupé annuellement de 1987 à 2000, où tous les jeunes ont été élevés avec succès. Le nombre de jeunes par nid, pour la période 1994-2000, varie de (2,60) 3,18 - 3,62 (3,77). Au total, il y a eu 368 jeunes dans 112 nids, soit une moyenne assez haute de 3,29 jeunes par nid. En vertu de l’Acte du Conseil National Tchèqye n° 114/1992, la Cigogne noire est reprise dans la liste des espèces jouissant d’un statut de protection spécial. Une portion significative de la population(plus d’un tiers) est localisée dans des zones paysagères protégées et des parcs nationaux, ainsi que dans les Important Bird Areas (I.B.As). Par là même, le réseau Natura 2000 et la Directive Européenne sur la Protection des Oiseaux est d’une grande importance pour la conservation de la Cigogne noire. Des travaux de protection et d’aménagement du paysage, favorables aux oiseaux, sont aussi entrepris par le Ministère de l’Environnement. Celui-ci réduit, notamment, les activités préjudiciables aux paysages (restauration des bassin shydrauliques, destruction de canalisations et réaménagement de cours d’eau plus naturels), par la restauration et la création de réservoirs aquatique, d’étangs et de mares et, le traitement des eaux usées par les plantes. Dans les sites où les nids de Cigogne noire sont tombés ou sont menacés, des plates-formes artificielles sont érigées.

Articles sur les espèces principales

Cigogne noire
Ciconia nigra

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin