Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 40/1-4 | 2003 | 105-106

  L’importance du programme de baguage de la Cigogne noire par bagues de couleur
Van Den Bossche, W.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (143 Kb)

Résumé de l'article

En 1994, un programme international de baguage de Cigognes noires à l’aide de bagues colorées, soutenu par la station de recherche de Doniana (CSIC - Espagne), a été mis en place avec la coopération de douze pays. Les cigognes de huit de ces pays suivent la voie migratoire orientale et peuvent être observées en Israël. Ces bagues sont de couleur orange, avec une inscription en noir. La première inscription est un chiffre qui se réfère au pays d’origine: Lettonie (0), Pologne (1), Autriche (2), Russie (3), Hongrie (5), République Tchèque (6), Estonie (7) et Slovaquie (8). Les deux autres inscriptions sont des chiffres ou des lettres en combinaison unique. Tous les oiseaux sont bagués au tibia, excepté pour les oiseaux polonais en 1996, qui ont été bagués au tarse. Les bagues au tarse se sont avérées plus difficiles à lire puisque les cigognes se tiennent souvent dans l’eau. La bague métallique sur l’autre patte est placée au tibia ou au tarse. De l’automne 1993 jusqu’en 1997, j’ai contrôlé 209.508 cigognes noires en Israël, dont au moins 1.439 baguées. J’ai identifdié 123 cigognes baguées distinctes. Grâce au programme de baguage de couleur débuté en 1994, la proportion d’oiseaux bagués est passée de 2 pour 1.000 en 1993 à 8 pour 1.000 en 1996. Les bagues que je n’ai pu identifier étaient principalement métalliques et seulement quatre bagues de couleur n’ont pas pu être relues. Avant de commercer mes observations, une seule Cigogne noire avait été identifiée en Israël: elle avait été baguée en République Tchèque en 1990. Durant mes études, trois autres cigognes trouvées mortes furent transportées au centre de baguage d’Israël (Israël bird riging centre - ffiRC). J’avais eu l’occasion d’observer l’une d’elles auparavant. Le programme de baguage de couleur des Cigognes noires m’a beaucoup aidé à comprendre le patron migratoire de l’espèce. Des informations uniques ont été rassemblées concernant l’origine, les dates d’arrivée et de départ des oiveaux hiverant, le choix répété des zones d’hivernage et plusieurs aspects du comportement migratoire: l’influence de l’origine des oiseaux sur les dates d’arrivée et de départ en automne et au printemps, les différences individuelles dans la durée des halts, l’usage des sites et les mouvements locaux.

Articles sur les espèces principales

Cigogne noire
Ciconia nigra

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin