Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 40/1-4 | 2003 | 174-175

  La Cigognes noire (Ciconia nigra) en Afrique: données obtenues par les dénombrements d’oiseaux d’eau
Yaokokore Beibro, H., Dodman, T. & Issa Sylla, S.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (117 Kb)

Résumé de l'article

Les dénombrements d’oiseaux d’eau en Afrique (DOEA) sont parties d’un projet global de suivi des populations d’oiseaux d’eau et des zones humides: les dénombrements intermationaux d’oiseaux d’eau (IWC). Chaque année, depuis 1991, des dénombrements d’oiseaux d’eau en Afrique ont lieu sous la coordination de Wetlands international au moins une fois à la mi-janvier; dans certains pays un comptage est effectué à la mi-juillet. Les données permettent de faire des estimations générales des populations d’oiseaux d’eau, d’identifier des sites clés, d’aider à dégager des priorités pour la conservation et d’assister d’autres projets (projet sur les Zones Importantes pour les Oiseaux en Afrique). En Afrique, elles contribuent au support des conventions internationales telles que la Convention sur les zones humides (Ramsar, 1987), la Convention sur la diversité biologique et l’Accord sur la Conservation des Oiseaux d’Eau Migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) sous la Convention de Bonn. On s’accorde à dire que l’une des utilisations les plus évidentes des dénombrements est l’estimation de l’importance des populations d’oiseaux d’eau, bien que les estimations de population soient l’un des résultats les plus difficiles à obtenir à partir des dénombrements (ROSE, 1997), parce qu’ils nécessitent des informations plus complètes. En Afrique, le nombre de pays participant s’est accru au fil des années, passant de 15 en 1991 à 30 en 1999 et parallèlement le nombre de collaborateurs et des sites visités. La qualité des données a également reflété le dynamisme de l’activité, particulièrmenet grâce aux efforts de formation, de sensibilisation et de mise à niveau des compteurs et des agences, gouvernementales ou non. Au total 254 espèces de 28 familles d’oiseaux sont concernées par cet exercice. Parmi elles figurent 4 espèces du genre Ciconia dont la Cigogne noire (Ciconia nigra). De 1991 à 1999, un total cumulé de 314.790 cigognes ont été observées, dont seulement 581 observations de Cigognes noire, soit 0,18% des observations. La comparaison des résultats obtenus avec ceux des trois autres espèces con-génériques (C. ciconia, C. episcopus et C. abdimii) permet de souligner la rareté de la Cigogne noire dans l’ensemble de l’Afrique.

Articles sur les espèces principales

Cigogne noire
Ciconia nigra

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin