Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 40/1-4 | 2003 | 202-205

  La conservation des zones humides de l’Amour dans l’aire de nidification de la Cigogne noire (Ciconia nigra) et de la Cigogne blanche orientale (Ciconia boyciana)
Darman, Y.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (211 Kb)

Résumé de l'article

La superficie totale des zones humides du bassin de l’Amur/Heilongjiang en Fédération de Russie est de plus de 147.000 Km2. Les plus importantes zones humides se concentrent dans les plaines fluviales de la vallée de l’Amour et de ses affluents principaux (Amgun, Ussuri, Zeya) ainsi que dans les grandes plaines de l’Amur (Zeya supérieure, Zeya-Bureya, Amur-moyen, Evur-Chukchagir, Udil-Kizi, Lac Khanka). Les plaines et les vallées ont éré transformées à grande échelle par les activités humaines: environ 24.000 Km2 de zones humides ont été aménagés en pâtures et rpès de fauche. Plus de 2.450 Km2 ont été drainés et labourés, parfois jusqu’à des bassions hydrographiques entiers de 100-150 Km2 dans les régions du lac khanka et des plaines d’Arkhara. Le morecellement des zones humides et les dérangements humains causent le déclin des possibilités de nidification pour les oiseaux d’eau sur de petites parcelles restant autour des lacs et des marécages. Dans la province voisine d’Heilongjiang (Chine), des 50.000 Km2 d’anciennes zone shumides, il en reste seulement 11.300 Km2 pour les oiseaux d’eau. Dès lors, l’aire de nidification de beaucoup d’oiseaux ressemble à une ceinture qui se rétrécit, le long du fleuve Amur/Heilongjiang et seules les inondations régulières préservent ces zones humides d’un développement agraire. L’économie chinoise s’appuie sur le développement rapide des territoires du nord. Les zones humides frontières de l’Amur/Heilongjiang deviennent donc de plus en plus importantes pour la conservation de beaucoup d’espèces en danger. Ces zones non endiguées ou sans barrages représentent les pirncipaux endroits de nidification de la Cigogne blanche orientale (Ciconia bayciana environ 95 % de la population mondiale), de la grue du Japon (Grus japonensis - 65 %), de la Grue à cou blanc (Grus vipio - 50 %) et de la Grue moine (Grus manacha - 30 %). En 1992, la conférence internationale “Grues et Cigognes de la rivière Amur/Heilongjiang” a proposé d’établir, sur l’entièreté du bassin de a rivière, 22 sites Ransar. En s’appuyant sur les études qui ont suivi, le gouvernement de la Fédération de Russie en a instauré 6 d’entre-eux en 1994 (les lacs Torey, lac Khanka, lac Udil, lac Bolon, les plaines d’Arkhara et la plaine de Zya-Bureya). A ce jour, approximativement 21 % des zones humides existantes du bassin hydrographique de l’Amur/Heilongjiang, côté russe, sont protégées et incluent quatre réserves naturelles de l’Etat (territoires strictement protégés), un parc naturelet 23 refuges de faune. L’aire de nidification des cigognes est protégée sur l’ensemble des 20.300 Km2 que constituent ces réserves naturelles et refuges de faune. Un certain nombre de zones prtégées sont également établies au nord-est de la Chine (Liaoming, Jilin - Provinces d’Heilongjiang et de Mongolie intérieure) et couvrent au moins 12.200 Km2 de l’ancienne zone de nidification de la Cigogne blanche oreintale. Plusieurs de ces réserves jouent un rôle important de halte migratoire pour les cigognes migratrices (Momoge, Xianhai). Même si cela a déjà été fait sur les deux rives du fleuve Amur/Heilongjiang, nous devons promouvoir une coopération internationale pour couvrir tout le bassin hydrographique du fleuve. Nous devons continuer l’inventaire des zones humides de ce bassin, selon la classification Ramsar, pour la réalisation de bases de données, l’établissement d’une carte à l’échelle 1/1.000.000 et la réalisation d’un livre de référence sur les zones humides de la rivière Amur/Heilongjiang. Pendant ce travail, les nouveaux territoires proposés en vue d’une classification Ramsar feront l’objet d’études scientifiques et générales. La lsite prélimimaire des sites envisagés est: - les zones humides du delta de la rivière Tumen - 87.400 ha (Primorski Krai); - les zones humides inter-fluviales de Tom’-Tashina - 250.000 ha (Armurskaya Oblast); - les zones humides inter-fluviales d’Aldicon-Ulma - 256.250 ha (Amurskaya Oblast); - la plaine entre les rivières Amur-Bira-bidjan - 60.000 ha (Evreiskaya Oblast); - les plaines des lacs Evron-Chuckchagir - 300.000 ha (Khabaravski Krai); - les zones humides inter-fluviales des rivières Alchan-Bikin - 84.000 ha (Primoski Krai);` - les zones humides inter-fluviales de Khor-Podkhorenok - 30.000 ha (Khabarovski Krai); - les zones humides inter-fluviales d’Ussuri-Iman - 40.000 ha (Primoski Krai); - la réserve naturelle de Honghe - 21.835 ha (Province d’Heilongjiang); - la réserve naturelle de Sanjian - 198.000 ha (Province d’Heilongjiang); - la réserve naturelle de Xingkaihu - 222.288 ha (Province d’Heilongjiang); - La réserve naturelle de Naolinhe - 59.000 ha (Province d’Heilongjiang); - La réserve naturelle de Qixinglue - 30.000 ha (Province d’Heilongjiang); - La réserve naturelle de Shuangtaihe - 128.000 ha (Province de Lianing); - La réserve naturelle du delta de la rivière jaune - 154.000 ha (Province de Shandong). La plaie de Sanjian, dans la province de Heilongjiang en Chine, et la plaie du mouen-Amur en Russie (Khabarovsky et Evreiskaya) sont une des dernières opportunités de garder intactes des zones humides abritant de nombreuses espèces en danger. Cinq zones naturelles sont protégées à différents niveaus du côté chinois de la rivière Amur/Heilongjiang et quatre zones naturelles du côté russe. Certaines d’entre-elles sont même situées en face l’une de l’autre sur les rives des fleuves Amur et Ussuri. Il n’y a pas de réelle coordination , ni de contacts pour la protection des zones humides et des oiseaux d’eau entre les deux parties.

Articles sur les espèces principales

Cigogne noire
Ciconia nigra

Consultez la fiche de l'espèce

Cigogne orientale
Ciconia boyciana

Consultez la fiche de l'espèce

Articles publié dans le même bulletin