Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 42/1-2 | 2005 | 7-21

  L'ouragan Lothar et l'avifaune forestière nicheuse. III. Étude de l'impact d'une reconstitution raisonnée d'une parcelle forestière après la tempête
Muller, Y.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (772 Kb)

Résumé de l'article

L'étude menée au cours du printemps 2003 concerne une parcelle forestière en cours de reconstitution de 18,9 ha dans les Vosges du Nord. Elle a été détruite aux trois quarts, d'abord par un orage d'une rare violence le 2 juin 1999, puis par l'ouragan Lothar le 26 décembre de la même année. La reconstitution de la forêt après ces deux perturbations a été "exemplaire" : maintien de l'existant (arbres isolés, bouquets de vieux bois et zones buissonnantes), mais aussi des arbres morts, des chandelles et des souches renversées, recherche d'une diversité d'essences et de structures et plantations de jeunes chênes en complément à la régénération naturelle… La parcelle se présente en début d'année 2003 comme un milieu forestier très varié avec des gros bois, des bois moyens et des jeunes arbres, des zones fermées, des clairières, des lisières et un mélange entre feuillus (chênes surtout) et résineux (épicéas et pins sylvestres). De nombreux arbres secs (plus de 80 vieux pins ou chênes !) sont restés en place, ainsi que des dizaines de chandelles, de souches renversées, de tas de branchages… Le recensement de l'avifaune nicheuse a été effectué par cartographie des territoires. La richesse totale observée au printemps 2003 est de 48 espèces. La densité a été déterminée pour 36 d'entre elles (les autres sont des oiseaux à grands territoires ou des oiseaux de passage, non cantonnés dans la parcelle). Ces 36 espèces totalisent 147,5 couples sur les 18,9 ha, soit 77,9 couples aux 10 ha. Le peuplement aviaire est très varié, avec des oiseaux de vieilles forêts, de milieux buissonnants et de zones ouvertes. Ces résultats sont comparés à ceux d'autres dénombrements effectués par cartographie des territoires dans les milieux forestiers des Vosges du Nord et il apparaît que le peuplement aviaire de cette parcelle très appauvrie en "gros bois" est tout à fait remarquable.

Articles publié dans le même bulletin