Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 14/2 | 1977 | 114-127

  Pour la protection des zones humides de l'Emporda : Baie de Roses et estuaire du Ter (Espagne).
Boada, M. & Sargatal, J.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (335 Kb)

Résumé de l'article

Situé au pieds des Pyrénées, l'Emporda se révèle comme une zone exceptionnelle, à la fois pour la nidification et l'hivernage, et représente également un chaînon essentiel dans les relais de migration qui sont indispensables aux Anatidés, aux Limicoles et à toutes les autres espèces gravitant autour des lieux humides. L'intérêt exceptionel pour l'avifaune, ajouté aux richesses botaniques des marais et à l'intérêt scientifique de toute cette zone, doit nous inciter à militer ardemment pour la protection des marais, des steppes, des dunes et de tous les biotopes intéressants de la Baie de Roses et de l'estuaire du Ter. Nous ne pouvons permettre que, le long d'une côte déjà si urbanisée, des endroits comme ceux-là, avec des plages et des marais encore intacts, soient détruits, alors qu'ils représentent des valeurs inestimalbes sur les plans scientifiques, esthétiques et humains. Une politique à courte vue qui ne considérerait que les rendements immédiats du tourisme est à proscrire : nous ne pouvons tolérer plus longtemps le saccage de notre patrimoine naturel. Les zones palustres subsistantes doivent être protégées immédiatement par la création de vastes réserves. Récemment, nous avons introduit aurpès du Gouvernement espagnol un dossier demandant la protection des étangs de Roses, du Ter, du Cap de Creus, des îles Medès et du massif de Montgri. Pour appuyer cette requête, nous tentons aussi de mobiliser l'opinion publique lors de colloqies internationaux, comme c'est le cas ici à Liège. Nous espérons qu'avec l'appui de tous, nous pourrons sauver ces monuments de la nature que sont les zones humides de l'Emporda.