Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 21/4 | 1984 | 209-226

  Avifaunes forestières méditerranéennes; histoire des peuplements.
Blondel, J.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (1.08 MB)

Résumé de l'article

Le bioclimat de type méditerranéen, à une seule saison sèche, apparaît par zones isolées sur plusieurs continents. Alors que l'endémisme méditerranéen se revèle très important en ce qui concerne la flore et l'entomofaune, il en va tout autrement de l'avifaune : très peu d'espèces ornithologiques sont d'origine authentiquement méditerranéenne. La comparaison d'avifaunes forestières médioeuropéenne, provençale et corse montre une grande similitude. L'influence méditerranéenne se limite essentiellement à un appuavrissement du nombre des espèces forestières et à une bonne représentation des fringillidés. D'autre part, l'analyse des successions écologiques méditerranéennes indique que plus la végétation évolue vers des stades forestiers climaciques, plus les peuplements d'oiseaux sont composés d'espèces d'origine biogéographique boréale. Un tel paradoxe ne peut s'expliquer qu'en considérant la mise en place de ces avifaunes dans le cadre des dernières glaciations. Il n'existe fondamentalement qu'un seul type d'avifaune forestière européenne, entièrement refugiée en zone méditerranéenne au plus fort des glaciations. Presque toutes les espèces d'origine authentiquement méditerranéenne (les genres Sylvia et Alectoris notamment) ont évolué assez récemment sur des taches isolées de milieux ouverts (garrigues par exemple). A cela s'est ajouté, depuis quelque 6.000 ans, l'action de l'homme, qui a favorisé l'extension des milieux ouverts au détriment de la forêt, et donc des espèces qui leur sont inféodées.

Articles publié dans le même bulletin