Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 22/1 | 1985 | 3-34

  Nidification de l'Hirondelle de fenêtre (Delichon urbica) dans le sud et l'est de la région bruxelloise.
Walravens, M. & Langhendries, R.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (1.80 MB)

Résumé de l'article

Sous l'impulsion d'Aves-Jeunes, une enquête recensant les nids d'Hirondelle de fenêtre s'est déroulée d'avril à août 1982, dans le sud et l'est de la région bruxelloise. On a relevé 750 nids intacts et 357 nids cassés et traces, ce qui correspond un peu plus de 500 couples d'hirondelles. Ils sont répartis en colonies lâches, selon les axes d'urbanisation de la capitale, particulièrement à la périphérie. La présence de zones boisées et, dans une moindre mesure, de zones humides est impérative pour la survie d'une colonie d'hirondelles, leur fournissant nourriture et matériau de construction pour le nid. Le type du bâtiment hôte et le matériau du support importent peu, pourvu que l'architecture (corniche, balcon... ) permette la construction du nid. Malgré l'étonnante faculté d'adaptation de l'espèce, les Hirondelles de fenêtre désertent petit à petit le centre de la ville, mais semblent se maintenir à la périphérie. Ces dernières années, une tendance générale à la diminution semble se dessiner, accentuée par des conditions atmosphériques désastreuses. Seule une prochaine étude pourra établir si ce déclin est profond ou s'il ne s'agit que d'une fluctuation temporaire. Il convient en tout cas de suivre de très près l'évolution des populations d'Hirondelles de fenêtre, précieux témoin vivant de la qualité de l'environnement de nos grandes villes.