Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 26/2 | 1989 | 73-87

  Le Beccroisé des sapins (Loxia curvirostra L.) dans le Nord-Est de l'Ardenne Belge, de juillet 1983 à décembre 1987.
Schmitz, L.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (352 Kb)

Résumé de l'article

Des comptages de Beccroisés des sapins menés dans l'Hertogenwald de 1983 à 1987 ont permis de mettre en évidence des mouvements invasionnels d'intensité variable pour quatre années sur cing. L'effectif nicheur dépend de la quantité de graines d'Epicéa (Picea abies) disponible, qui influence aussi la phénologie de la nidification. En l'absence de fructification en pessière, ce sont essentiellement les Mélèzes (ici Larix kaempferi) qui sont exploités par les faibles contingents restants. Le cylce de reproduction ne suit pas une périodicité annuelle stricte et, parmi les déclencheurs, outre la disponibilité en cônes d'Epicéa, l'"histoire" de l'oiseau semble jouer un rôle : les nidifications d'autome-hiver ont été plus nombreuses fin 1987 alors que la population de Beccroisés était constituée d'une majorité d'adultes n'ayant plus niché depuis 1986. Le chant est émis dans deux contextes distincts : le premier est la reproduction, le second des périodes d'effectif important au cours desquelles le contexte social pourrait être l'élément déclencheur. Enfin, lorsque le stock de graines d'Epicéa atteint son minimum en fin d'été, les Beccroisés tendent à se retirer aux altitudes les plus élevées (plus de 500-530 m).