Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 4/3-4 | 1967 | 71-80

  Ornithologie et psychologie animale.
Ruwet, J.C.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (1.64 MB)

Résumé de l'article

Cette rapide évocation illustre bien le rôle essentiel qu'a joué l'ornithologie dans le développement de l'éthologie. Tous les grands noms de l'éthologie, en effet - Heinroth, Whitman, Huxley, Lorenz, Tinbergen, Baerends, etc. - ont étudié les oiseaux sur le terrain. or ce sont les travaux de cette école de naturalistes qui ont, entre autres innombrables découvertes, permis la réhabilitation et redéfinition du concept d'Instinct, prouvé pa coopération entre spontanéité et réactivité du comportement, montré la complémentarité entre Instinct et apprentissage. Ils ont donc montré la vanité des querelles d'écoles dans lesquelles se perdaient les Instinctivistes, Mécanistes, et Behavioristes, et on a pu dire d'eux ainsi, qu'ils avaient ramené le bon sens dans la Psychologie animale. Ma seconde conculsion concerne plus directement chacun d'entre-nous. Les ornithologues de terrain ont souvant l'occasion d'être les témoins attentifs de comportements intéressants, souvent inédits. Il est rare, toutefois, qu'ils puissent pleinement discerner, apprécier et utiliser ces observations. On ne peut en effet se contenter ici "d'à peu près". Rigueur et objectivité sont de mise. Or l'un et l'autre nécessitent un gros effort d'assimilation théorique. Mais l'ornithologue qui aura consenti cet effet sera largement récompensé, j'en suis sûr, tant par le plaisir et l'intérêt accrus qu'il retirera de ses observations que par l'interprétation correcte qu'il pourra en donner. Et cet effort, en outre, ne manquera pas d'élargir ses horizons, en éveillant son intérêt pour des aspects de l'ornithologie de terrain jusque là insoupçonnés ou négligés.