Aves, p�le ornithologique de Natagora

Consultez les articles du Bulletin Aves !

Recherche

Retour à la liste des articles

Aves, 33/1 | 1996 | 1-10

  Déplacements prémigratoires et itinéraire de migration d'une Cigogne noire (Ciconia nigra) juvénile suivie par télémétrie satellitaire.
Libois, R. et Jadoul, G.

Article est disponnible en pdf Télécharger l'article au format pdf (445 Kb)

Résumé de l'article

Le l9 juillet 1995, une Cigogne noire juvénile a été capturée près de Bastogne et a été équipée d'une plateforme PTT de 75 g environ. Les localisations ont été fournies par le système ARGOS. Du 19 juillet au départ en migration, le 28 août, plus de 50% des localisations se situent l'intérieur d'une zone de 100 km2 (5,65 km de rayon) centre à proximité du site de capture; cette zone a été visitée par l'oiseau pratiquement chaque jour. Vingt-deux pourcent des localisations se situent dans une zone périphérique s'étendant jusqu'à 9,77 km du centre. Le paysage y est constitué de plantations d'épicas, de forêts feuillues et de pâturages traversés par de nombreux ruisseaux et émaillés de quelques mares et étangs. Quelques déplacements à plus longue distance (10 à 110 km de la zone centrale) ont également été observés, principalement en direction sud-ouest et nord-est. Le déplacement migratoire a été suivi jusqu'au 6 septembre, au moment où l'émetteur est tombé en panne. La cigogne se trouvait alors dans la région de Fès (Maroc). En neuf jours, l'oiseau a parcouru une distance d'eviron 2.400 km avec une moyenne journalière de 237 km. Les Pyrénées ont été traversées dans la haute vallée du Tech (Pyrénées-Orientales) seulement trois jours après le départ en migration et la cigogne a été observe par des collègues espagnols alors qu'elle amorçait la traversée du détroit de Gibraltar (5 septembre, 07h55 GMT).