Le Canal Pommeroeul - Condé

Le Canal Pommeroeul - Condé

Description

Le canal Pommeroeul - Condé, délimité par les biefs inférieur et supérieur de l'écluse de Pommeroeul et d'Hensies, est le canal de jonction entre le canal Nimy - Péronnes et la frontière française. Large de 100 m et long de 4 km, le canal est bordé de haies vives, de pâtures et de champs cultivés. Le bief inférieur de l'écluse d'Hensies est envasé et offre une vasière avec ilôts et végétation.

Le Canal Pommereoeul - Condé

Espèces

La fréquentation soutenue du site a permis d'y observer 153 espèces . Les faits les plus remarquables sont les suivants: Plongeon imbrin (3 x), les 5 grèbes, Macreuse noire, les 3 harles (le Bièvre hivernant), Garrot à oeil d'or, plus de 20 espèces de limicoles (dont le Gravelot à collier interrompu (2 x), le Tournepierre à collier, les Bécasseaux sanderling, maubèche et de Temminck (presque annuels) et jusqu'à 130 Chevaliers guignettes en mai - le meilleur site de Wallonie pour cette espèce au passage de printemps, les Mouettes mélanocéphale, tridactyle (2 x) et pygmée (avril-mai), les Goélands leucophée et pontique, 4 espèces de sternes (1 x la Hansel, l'Arctique est irrégulière en avril-mai par vent de nord-ouest), les 3 guifettes (la Moustac presque annuelle), Pipit spioncelle (jusqu'à 43 en novembre et 80 en mars - un des meilleurs sites de Wallonie), Bergeronnette de Yarrell (annuelle, surtout en mars), Bergeronnette printanière type, nordique et flavéole. 

Le pont d'Hensies accueille une des  plus grande colonie d'Hirondelle de fenêtre de la region(min 65 nids en 2016). La haie en contre-bas du pont de Pommeroeul est propice aux sylvidés (8 espèces)

Saisons

Le site présente un certain intérêt toute l'année: oiseaux d'eau de novembre à février, limicoles, laridés et motacillidés de mars à octobre (surtout juillet-septembre pour les goélands), Pipits spioncelles d'octobre à avril. Lors d'hivers froids, les Marais d'Harchies gèlent rapidement et le canal Hensies-Pommeroeul peut alors servir de refuge, en priorité aux anatidés piscivores et aux fuligules. Il s'agit typiquement d'un site qui peut révéler une "rareté d'un jour", et c'est donc par une fréquentation assidue que l'on aura le plus de chance de réaliser une observation peu banale. Si les visites ne peuvent être régulières, les mois à privilégier sont avril, mai et septembre.

Accès

Quitter l'autoroute E 42 à la sortie n° 27 "Stambruges, Bernissart". Se diriger vers les villages de Bernissart et d’Harchies. Tourner à gauche vers Hensies au rond-point sur la place d'Harchies et rester sur cette route pendant 1,4 km. Tourner à gauche dans la rue d'Harchies. On atteint très vite le canal au bout de cette rue.

De nombreux point d'observations sont possibles sans emprûter les chemins de halage qui sont soumis à une autorisation de circulations. A vélo ou en voiture,  deux possibilités s'offrent alors: longer le canal en tournant à droite ou gagner le plan d'eau inférieur de l'écluse de Pommeroeul en tournant à gauche. Si l'on choisit le canal, il est intéressant de le suivre jusqu'au bout pour atteindre l'écluse d'Hensies. Juste en contrebas des infrastructures se situe la vasière qui peut s'avérer intéressante. Le site appelé "Pont Cocu" est la zone cultivée comprise entre le canal et la route qui longe les Marais d'Harchies.