La plaine agricole au sud de Mons

Localisation de la plaine agricole au sud de Mons

Description

Très vaste plaine agricole faiblement vallonnée et plutôt austère ! Ce type de milieu est souvent snobé par les observateurs alors qu'il ne manque pas d'intérêt. Le paysage est constitué presque exclusivement de cultures. Les dernières prairies sont concentrées autour des villages et la principale haie, remarquable pour la région car longue de près d'1,5 kilomètre, borde un chemin agricole depuis Harmignies (entrée de la cimenterie) jusque Vellereille-le-Sec (ancienne gare).

Espèces

Toutes les espèces nicheuses caractéristiques des milieux ouverts, avec des densités encore élevées de Caille des blés, Bergeronnette printanière et Bruant proyer. Mais cette steppe agricole est aussi particulièrement attractive pour les busards puisque les trois espèces ont niché : Busard des roseaux  (Quévy-le-Grand), Busard cendré (Rouveroy) et Busard Saint-Martin (Harmignies). Le passage postnuptial réserve d'agréables surprises. Des espèces communes - oies, Busard des roseaux (nombreux oiseaux en tout plumage en juillet-août), Vanneau huppé, Pigeon ramier. Alouettes des champs el lulu, turdidés - y sont parfois abondantes tandis que les migrateurs plus rares peuvent être observés dans d'excellentes conditions. On retiendra plus particulièrement : Grande Aigrette, (Busard cendré (annuel), Aigle botté (2002), Faucon pèlerin (annuel), Faucon kobez (2002), Hibou des marais (annuel), Pluvier guignard, Pipit rousseline, Bruant ortolan, Bruant lapon (annuel), Bruant des neiges (2002). Les laridés y sont également très réguliers car le dortoir d'Obourg (cimenterie) est proche. Le Cendré niche d'ailleurs aux carrières d'Harmignies. Avec un peu d'assiduité, l'une ou l'autre découverte n'est certainement pas à exclure (rapaces, laridés, pipits, traquets).

Saisons

D'avril à novembre. Le printemps/été pour la recherche des nicheurs remarquables comme les busards. L'automne de mi-août à novembre pour l'observation du passage et la recherche des migrateurs en halte, principalement les rapaces et les passereaux. L'hiver est peu propice à de bonnes observations même si le Busard Saint-Martin et le Faucon émerillon sont des hivernants annuels.

Accès

A la sortie de Mons, prendre la direction de Beaumont. Traverser Harmignies et continuer vers Givry. À l'entrée de Givry, prendre à gauche vers Vellereille-le-Sec. I.a plaine en question s'étend de part et d'autre de la route entre les villages d’Harmignies (carrières visibles au loin), Givry et Vellereille-le-Sec. Elle se prolonge à l'ouest vers Quévy-le- Grand, au sud vers Rouveroy el à l'est vers Estinnes.